La cataracte : levons le voile sur cette maladie

La cataracte correspond à une opacification du cristallin. Cette opacification empêche les rayons lumineux de converger à l‘intérieur de l’œil. Elle est responsable d’une baisse de la vision de loin et de près non améliorable par une correction optique. Les deux yeux sont touchés de façon à peu près de façon symétrique. Si elle n’est pas traitée, la cataracte conduit à la cécité. Elle est d’ailleurs la première cause de cécité dans le monde.

D’où vient la cataracte ?

La rétine est une membrane interne qui tapisse le fond de l’œil. Elle convertit les rayons lumineux en un signal nerveux et transmet ce signal au cerveau : c’est la vision. Cependant, pour que l’image se produise, il faut que la lumière traverse le cristallin qui correspond à une lentille transparente. Ce cristallin permet aux rayons lumineux de converger à l’intérieur de l’œil. Malheureusement, il arrive que ce cristallin devienne opaque. C’est la cataracte.

La cataracte touche de plus en plus de personnes :

17 millions de personnes dans le monde sont concernées par cette pathologie ce qui représente 40 % de tous les cas de cécité.

Fréquente chez les personnes âgées : une personne âgée de plus 65 ans sur cinq et deux personnes âgées de plus 85 ans sur trois sont touchées par la cataracte.

Cette pathologie est en constante augmentation dans les pays développés du fait de l’allongement de l’espérance de vie. Cependant, la maladie peut être toutefois être congénitale chez l’enfant ou secondaire à un traumatisme oculaire, une inflammation ou encore lors d’une complication du diabète chez adulte.

Les symptômes :

  • Une vision floue, voilée
  • Une diminution de l’acuité visuelle
  • Une mauvaise perception des contrastes et des couleurs
  • Une sensibilité à la lumière vive et des phénomènes d’éblouissement

La cataracte : impact réel sur la qualité de vie

La cataracte entraine des répercussions sur les activités quotidiennes (conduite, lecture…). Elle n’est pas améliorable par correction optique (lunettes). Un seul traitement existe à ce jour : la chirurgie.

oeil cataracte

Oeil avec une cataracte

Traitement de la cataracte : la chirurgie

En France, près de 700 000 personnes sont opérées chaque année. Elle est rarement urgente mais en absence d’opération, l’opacification du cristallin évolue et pourrait conduire à la cécité, et donc à une perte d’autonomie. C’est une opération sûre et efficace, elle se fait de manière ambulatoire (sans nuit passée à l’hôpital). L’opération consiste à extraire le cristallin opacifié puis à le remplacer par un implant. Cette chirurgie est proposée dès que la vie des patients est altérée par la maladie. Les bénéfices sont importants pour la vie de tous les jours et surtout pour les personnes très âgées présentant des troubles cognitifs.

chirurgie_cataracte

Chirurgie d’une cataracte

La chirurgie de la cataracte : correction d’autres pathologies 

 La chirurgie permet aussi de corriger certaines pathologies comme la myopie, astigmatisme, hypermétropie voire la presbytie. Elle est compatible avec la chirurgie de la cataracte. Cependant, les résultats de cette chirurgie sont amoindris dans le cas de DMLA ou de glaucome.

test-vue

En résumé

  • Opacification progressive du cristallin pouvant conduire à la cécité
  • Une personne âgée de plus 65 ans sur cinq
  • Traitement : chirurgie efficace, sans limite d’âge

CATEGORIES



Inscrivez-vous à la Newsletter


La maladie de Stargardt

La maladie de Stargardt

Espoir de traitement ?Découvert en 1909 par Karl Stargardt, cette maladie est une dystrophie maculaire bilatérale qui se caractérise par une perte de la vision centrale, laissant la vision périphérique bien souvent intacte. Dans la majorité des cas, la maladie...

La fatigue oculaire

La fatigue oculaire

L’utilisation excessive des écrans, une forte luminosité ou encore des lunettes de vue inadaptées sont autant de facteurs qui induisent la fatigue aux niveaux de nos yeux. Elle se manifeste généralement par une sensation d’inconfort, la vision devient floue. Pourtant,...

Les rétinites pigmentaires

Les rétinites pigmentaires

Les rétinites pigmentaires (RP) sont les formes les plus fréquentes des dégénérescences rétiniennes d’origine génétique. Elles regroupent un ensemble de maladies ayant des caractéristiques communes qui consistent à entrainer une dégénérescence progressive de cellules...

Aller au contenu principal