Confort de logement et handicap visuel

 

Où comment bien aménager son intérieur

icone-chiffre

BIEN PENSER L’ECLAIRAGE

icone-chiffre2

JOUER SUR LES CONTRASTES

icone-chiffre3

FINANCEMENTS

icone-chiffre

Pour aider une personne malvoyante à mieux vivre dans son domicile, l’éclairage doit être tout particulièrement étudié :

– Limiter l’éblouissement :

  • Pour éviter tout inconfort, installer des rideaux et des stores à chaque fenêtre.
  • Il est également important de privilégier un éclairage suffisamment puissant (entre 60 ou 100 Watts) dans les pièces les plus occupées : salle de bain, séjour, etc.
  • Installez des lampes d’appoint.

Placer intelligemment les interrupteurs :

  • Un interrupteur doit être placé à l’entrée de chaque pièce.
  • Toujours du même côté de l’encadrement de la porte, il doit être situé entre 1 m et 1 m 50 du sol.
  • À noter : les sources de lumière ne doivent pas être visibles pour éviter l’éblouissement (pas d’ampoules nues par exemple).

=> Pour l’extérieur et les lieux de passage en général : installer des interrupteurs avec détecteur de mouvement et minuterie.

decor-sombre- ampoule
icone-chiffre

Les personnes malvoyantes repèrent en général les contrastes prononcés. Il est donc intéressant de faire ressortir les points stratégiques du domicile de couleurs voyantes :

– Repeindre d’une couleur sombre les encadrements de porte et les rampes d’escalier.

– Pour que les marches de l’escalier ressortent bien :

  • éclairez-les ;
  • choisissez une couleur claire pour la marche et une foncée pour la contremarche, ou inversement;
  • Coller une bande de ruban adhésif de couleur flashy sur les bords des lavabos, baignoires et bacs de douche.

BON A SAVOIR

Choisissez des peintures et couleurs mates car le côté brillant peut éblouir.

Si ces aménagements intérieurs s’avéraient insuffisants, il est possible d’investir dans des filtres colorés :

  • À clipser sur les lunettes, ils augmentent les contrastes.
  • Ils sont jaunes pour l’intérieur et marrons pour l’extérieur.
  • Ces filtres coûtent environ 100 €.
l

A NOTER

Les personnes malvoyantes peuvent bénéficier de séances de rééducation pour mieux effectuer les gestes du quotidien.

puzzle- contraste
icone-chiffre3

Notez qu’un crédit d’impôt est accordé pour les dépenses d’équipement qui permettent l’accessibilité et l’adaptation des habitations principales à la perte d’autonomie et au handicap. La liste des équipements éligibles est codifiée à l’article 18 ter de l’annexe IV au Code général des impôts.

Le crédit d’impôt s’élève à 25 % des dépenses, dans la limite de 5 000 € pour un célibataire et 10 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune, avec une majoration de 400 € par personne à charge (article 200 quater A du CGI).

Cet avantage fiscal a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023 par l’article 117 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021.

Pour les personnes éligibles à la PCH (Prestation de Compensation du Handicap), il existe une aide à l’aménagement du logement. Les travaux doivent compenser vos limitations d’activité, que ce soit à titre définitif ou provisoire. Dans ce 2nd cas, les limitations d’activité doivent avoir une durée prévisible d’au moins 1 an.

BON A SAVOIR

Taux de prise en charge de l’aménagement du logement

felche-bleue Travaux jusqu’à 1 500 €

  • Prise en charge à 100 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans

  • À 80 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans

felche-bleue Travaux supérieurs à 1 500 €

  • À 50 % dans la limite de 10 000 €par période de 10 ans

  • À 50 % dans la limite de 10 000 €par période de 10 ans

Source : Ooreka

avatar-femme

Florence DONNADIEU

Chargée du Service Social Retina

Pour de plus amples informations :

05.61.30.20.50

florence.donnadieuretina.fr

logo service social retina
Aller au contenu principal