Les randonneurs de la vue

 

Après les visiteurs du soir, vivez l’expérience des randonneurs de la vue.

 

Il habite Cherbourg, il possède un dynamisme hors du commun malgré une cécité progressive liée à une rétinopathie.

On l’appelle « Hubert de Retina » alias Hubert Potel car il a depuis longtemps acquis le titre de noblesse de notre association reconnue d’utilité publique.

Hubert veut vous faire randonner, faire du vélo et le coronavirus n’est pas du genre à faire peur à notre chevalier à toison blanche.

Depuis dix ans il organise des randonnées qui mobilisent des milliers de personnes mais cette année, impossible !

 

Alors il vous propose partout en France de randonner à 10, 15 ou 20 en gardant les distances et en respectant les gestes barrières.

« Nous devons montrer que cette pandémie ne doit pas nous faire oublier nos maladies. La vue c’est hyper important et certains ne vont même plus se faire soigner leurs yeux » martèle Hubert.

Les randonneurs feront tous un geste en faveur de la recherche médicale en ophtalmologie.

Si des centaines de petites randonnées se déroulent et que chacun donne 3 ou 5 euros, alors Retina France pourra continuer à financer les chercheurs.

 

Car Retina France c’est la passion d’Hubert !

Il y est tombé dedans très jeune alors que sa vue était encore correcte.

Malheureusement comme des centaines de milliers de personnes, les cellules sont mortes progressivement.

Pour toutes celles et ceux qui souffrent de rétinopathies, de DMLA, de syndrome d’Usher, de myopie forte, de rétinopathie diabétique, nous pouvons randonner ensemble.

En plus cela tombe bien car cette activité reste une des seules possibles.

 

Retina France offrira tout le matériel nécessaire aux personnes volontaires pour organiser une randonnée.

Affiches, tracts, plans seront envoyés sur simple demande.

Jennifer KOS au siège de Retina France est à votre disposition 05 61 30 20 50 ou jennifer.kos@retina.fr   

Elle pourra aussi vous mettre en relation avec l’un des 120 correspondants de l’association pour vous épauler dans ce petit mais si précieux projet.

 

Allons enfants de la santé, le jour de randonner est arrivé !